Charte de la communauté
Article 35 de la Constitution Canadienne
Règlements de la communauté ratifié le 12 septembre 2015
Hymne Métis
Serge Bouchard :
la nécessaire amitié avec les Autochtones -25 novembre 2015
Entrevue avec l'auteur John Saul - 8 novembre 2015
Retour page précédente
Les Aînés
Dans les cultures autochtones traditionnelles, tous les êtres humains  sont respectés et l’on considère que chacun a des contributions importantes à apporter à la société.
Cependant, les Aînés sont particulièrement respectés.
Le terme « Aîné » a un sens bien différent du nom commun « aîné », qui veut tout simplement dire âgé.
Les Aînés sont les archives des communautés. Ce sont ceux et celles qui détiennent les connaissances sur les cérémonies traditionnelles, les produits médicinaux, les récits, les chants, l’histoire, la généalogie et les expériences de la vie.

Il est important de savoir qu’à lui seul ou à elle seule, l’Aîné ne possède pas de connaissances approfondies dans tous ces domaines. Selon le Western Canadian Protocol Framework for Aboriginal Language and Culture Programs, un Aîné est « une personne considérée ou choisie par une nation autochtone comme la gardienne de sa tradition orale et de ses connaissances, et celle qui les transmet, [qui] possède des points forts et des talents personnels uniques » (trad.libre). La définition peut varier d’une communauté à une autre. Les Aînés peuvent être des hommes ou des femmes d’âges divers; même s’il est rare de rencontrer un jeune Aîné ou une jeune Aînée cela n’est pas impossible.
On associe généralement un certain nombre de qualités aux Aînés :
..L’Aîné est respecté par sa famille et sa communauté.
..L’Aîné enseigne en donnant l’exemple.
..L’Aîné a acquis ses connaissances et sa sagesse au fil des expériences de la vie.
..L’Aîné fait preuve de patience, d’humilité et de bonté.